fbpx
Retour Expositions Back to list

Vladimir Yankilevsky – Espaces des Passions

|||||||||||

La Galerie Dina Vierny est heureuse de présenter l’exposition Vladimir Yankilevsky – Espaces des Passions du 21 novembre 2015 au 22 janvier 2016.

Dina Vierny et Vladimir Yankilevsky se sont rencontrés un soir de janvier 1970 à Moscou. L’artiste fut présenté pour la première fois à la galerie Dina Vierny lors de l’exposition Avant-garde russe – Moscou 73, après laquelle trois expositions personnelles lui furent consacrées en 1992, 1997 et 2001.

Cette exposition Vladimir Yankilevsky – Espaces des Passions présente des œuvres de la période « new-yorkaise » de l’artiste (1989 – 1992). Elles furent toutes acquises par Dina Vierny et son fils Olivier Lorquin lors de leur visite à l’atelier en 1990, et constituent de ce fait un ensemble logique et cohérent.

Les Espaces des Passions de Yankilevsky sont des « images de la vie sur le fond de l’univers » : celles-ci sont essentielles dans le travail de l’artiste, car on retrouve leur présence discrète dans chacune de ses œuvres. Elles expriment l’idée d’un monde où règne l’harmonie. A l’intérieur sont disposées des figures abstraites, imaginaires, qui s’entrechoquent et construisent un jeu de force. Plus qu’un vocabulaire formel, elles constituent une sorte de topographie, une partition géométrique où chaque élément imite une force humaine. Comme chez Paul Klee, cet univers de formes imaginaires éveille de multiples associations. Mais avec Yankilevsky, ces éléments expriment d’abord une énergie, ou une idée, qui renvoie à la relation tendue masculin – féminin constitutive de la nature humaine. Ces formes abstraites sont à chaque fois séparées par une ligne, formant ainsi un horizon continu reliant toutes les œuvres dans un ensemble harmonieux. Cette ligne infinie traduit pour l’artiste un principe existentiel, un concept de vie. Il s’agit là de l’expression d’un flux d’énergie universelle qui divise l’œuvre et définit un espace de tension.

Vladimir Yankilevsky formule, dans ces paysages abstraits, les valeurs qui l’habitent : pour lui, la vie se fonde sur la tension, sur les affrontements entre les sexes, entre la société et les énergies. Il cherche, dans ces Espaces des Passions, à définir l’essence même de la relation entre l’homme et l’univers. Chaque œuvre peut donc se concevoir comme un microcosme qui tend à exprimer le mystère de la vie.

L’exposition présente également un ensemble de porcelaines de Meissen et de Höchst (Allemagne) réalisé entre 2008 et 2012 sur le thème de la « Psychanalyse d’Aphrodite ».

du 21 novembre 2015 au 22 janvier 2016

fermer

Copyright Galerie Dina Vierny 2017